Entraygues

Entraygues
Entraygues

A la confluence...

...de deux rivières, le Lot et la Truyère, entre Gorges et Vallées, à égale distance de Conques et de l'Aubrac, Entraygues se trouve à 50km d'Aurillac au nord et 60km de Rodez au sud.
A 230m d'altitude, le climat est propice à une douceur de vivre très agréable...

Entraygues
Entraygues

Entraygues 

Nombre d'habitants: 1059

De quelque direction que l'on vienne, par des charmantes routes qui musardent, on arrive à Entraygues. Cette cité, aux nombreux vestiges moyenâgeux blottie entre les eaux du Lot et de la Truyère, nous offre ses vieilles rues, cantous et ganelles, de superbes maisons à colombages datant du XVème et XVIème siècle, son château et ses ponts du XIIIème siècle....

Hébergements

    

Visite du coeur d'Entraygues

Au confluent du Lot et de la Truyère, entre les eaux, comme son nom l'indique, Entraygues aurait été fondée au milieu du Xème siècle.


Documentation disponible à l'Office de Tourisme
Itinéraire numéroté avec 21 panneaux sur le circuit au départ de l'Office de Tourisme
Visite du Vieil Entraygues pour les enfants tout en s'amusant à télécharger ici.

Télécharger les plans de ville

Télécharger "Visite et découverte de la ville"

Le bourg

Le bourg a conservé des ruelles à caractère médiéval, des maisons des XV° et XVII° siècles, certaines à colombages et encorbellement.

L'arrière des maisons de l'actuel Tour de Ville, construites au XIX° siècle, s'appuie sur l'ancien et solide mur d'enceinte. 

Château d'Entraygues
Château d'Entraygues
_
Château d'Entraygues

Château et remparts de la ville

Construit entre 1278 et 1290

Le château a été construit par Henri 2, Comte de Rodez entre 1278 et 1290. La 1ère agglomération devait se trouver à St-Georges (reste d'un édifice ancien de style gothique, bien plus important quand il était église paroissiale, sur une terrasse).

Dès la fin de la construction du château fortifié, en 1290, on entreprit les remparts de la ville avec créneaux, tours de défense et portes d'entrée (il y aurait eu un pont levis de chaque côté), le tout entouré d'un fossé.
Entraygues constituait un point stratégique au carrefour des voies de communication, au croisement des routes de l'Auvergne et de la Vallée du Lot.

 Le château fut pillé et dévasté en 1587. Rasé en partie en 1604, un nouveau corps de bâtiment fut reconstruit au XVII° siècle par Henri de Monvallat, nouveau seigneur d'Entraygues. Des vestiges du XIII° siècle il ne reste que les 2 tours, la cage d'escalier, la salle voutée gauche du rez-de-chaussée...
Des fortifications, il ne subsiste que des pans du mur d'enceinte, des portes d'entrée dont les arches ont été supprimées au XIX° siècle lors de la construction de la nouvelle église inaugurée en partie le 24 octobre 1866. La plupart des vieilles tours de ronde furent supprimées alors et leurs pierres utilisées pour la construction de l'édifice religieux.

Eglise St Georges

L'église datant de la fin du 19ème siècle est simple et dépouillée.
Dans le bas-côté, près de l'autel de la Vierge, sur un pilier, se trouve une plaque en la mémoire de Déodat de Laparra, grand bienfaiteur d'Entraygues.

Histoire de l'Eglise :
La chapelle construite grâce au legs de Déodat de Laparra devient, en 1680, église paroissiale. Elle a été reconstruite en 1860, presqu'au même endroit, avec une orientation différente.
L'Eglise fust restaurée en 1960.
Orgue acheté à St Maur des fossés en 2011. Inauguré le 11 mai 2014.
Rosace sur la façade restaurée début 2015.

Pont gothique sur la Truyère

XIIIème siècle

Classé monument historique, il fut construit par les frères pontifes, nullement moines, mais faisant partie de congrégations ayant pour mission de construire des ponts. Il comportait une tour de péage à chaque extrémité et jusqu'au début du 20ème siècle, des petits marchands et colporteurs se tenaient dans les refuges pour proposer, aux passants, leurs marchandises. Il a su résister aux terribles inondations successives d'autrefois !

Pont Notre Dame

fin XIIIème siècle

Construit à la fin du 13ème siècle, le Comte d'Armagnac le fit couper en 1388 (en même temps que celui d'Espalion) afin d'empêcher le passage des routiers.
Le Pont d'Olt semble avoir davantage souffert des caprices de la rivière que le pont de Truyère. La liste des nombreuses réparations connues dont ce pont a fait l'objet devrait montrer l'importance des reprises de cet édifice. Il aurait été réparé notamment en 1524 et en 1680 (en même temps que le pont de Truyère).

Chapelle Notre Dame
Chapelle Notre Dame

Chapelle "Notre Dame du Pontet"

(petit pont)

Située à l'entrée Sud Est d'Entraygues, au confluent du ruisseau d'Estampe et du Lot, elle date de 1097. Ce petit santuaire se compose de 2 bâtiments. Le plus petit d'abord, recluserie ou ermitage, dédié plus tard à Notre Dame, est l'édifice primitif. Agrandie en 1679, la chapelle devient le couvent des Ursulines (3 religieuses logent au dessus). Peu de temps après, la confrérie des Pénitents noirs de la Croix les remplace jusqu'au début du 20ème siècle. La chapelle primitive fut restaurée en 1960 et la chapelle des Pénitents en 1990. 

Barrage et usine EDF de Cambeyrac

L'aménagement hydroélectrique de Cambeyrac est le dernier construit sur la Truyère avant que la rivière ne rejoigne le Lot à Entraygues-sur-Truyère.
Il est composé d'un barrage et d'une centrale située dans son prolongement.
Son rôle est de produire la première des énergies renouvelables, l'hydoélectricité, et de lisser le débit de la rivière à l'aval du barrage.
Situé à l'entrée d'Entraygues, en amont du pont du XIIIème siècle qui enjambe la Truyère, ce site a été construit entre 1954 et 1957.

Télécharger le document

Ginolhac

De ce petit village, on a des vues splendides sur les Monts du Cantal, l'Aubrac, le Carladez, la Viadène et les  Causses de Rodez. Le coeur de l'église, de style gothique, est vraissemblablement du XIIème siècle. C'est la partie la plus ancienne de l'Eglise, remaniée au cours des siècles, dont la dernière partie est les clocher du XIXème siècle. Elle est consacrée à St Amans, St Jean et St Loup.

Haut de page