Porte
Porte

Le Pays d'Entraygues

Le Pays d'Entraygues situé dans le Nord Aveyron au détour de trois vallées très boisées d'où émergent des crêtes rocheuses surplombant des gorges profondes, flirte aussi avec le Cantal. Vous découvrirez sa diversité à travers les villages aux toits de 'lauzes' grises qui ont gardé une véritable authenticité : Le Fel et son église de Roussy - Espeyrac et Golinhac sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle - Pons, son cadran solaire et ses maraîchers - Saint Hippolyte et Rouens surplombant le site de Valon - Couesque et son barrage...
Télécharger la carte de situation

Espeyrac
Espeyrac
_
Espeyrac - Eglise
_
Espeyrac - Tour
_
Espeyrac - Croix

Espeyrac

Nombre d'habitants : 240

A 12 km d'Entraygues, Espeyrac est nommé dans le cartulaire de Conques dès le XIème siècle. Il devait donc dépendre de cette abbaye. Le village possédait deux châteaux. De celui des seigneurs d'Espeyrac, subsiste un bâtiment avec tourelle.

L'église est sur l'emplacement de l'autre. Autrefois, comme maintenant, village étape sur le chemin de St Jacques de Compostelle en direction de Conques. Deux jolies croix de pierre aux entrées d'un village paisible. Site très agréable au creux de la pittoresque vallée de la Daze : rivière à truites qui rejoint le Lot

Télécharger les visites possibles à Espeyrac

Golinhac
Golinhac
_
Golinhac - village étape de St Jacques de Compostelle
_
Golinhac - Eglise
_
Golinhac - Sanctuaire N.D.
_
Golinhac - Table d'orientation
_
Le château des Vernhettes
_
Golinhac - Parc

Golinhac - Castailhac

Nombre d'habitants : 383

Village étape sur le chemin de St Jacques de Compostelle, Golinhac se trouve sur la rive gauche du Lot et domine de par sa situation les profondes gorges de cette rivière.

Dans le bourg, une croix travaillée, des pèlerins de St Jacques de Compostelle (coquille aux extrémités) du XVème siècle. Près du village, à 684 m d'altitude, le ‘Puech de Régault' (colline du regard) offre son magnifique panorama sur la vallée d'Entraygues, de la Viadène, les Monts d'Aubrac et d'Auvergne dont le Plomb du Cantal. En ce lieu fut érigé en 1948, un sanctuaire à N.D. des Hauteurs (table d'orientation). A proximité, menhir de ‘Peyre Bélieyre'. A quelques kilomètres, Castailhac, second village de la commune (église gothique du XVème siècle). Le château des Vernhettes, bâti en 1654, comprend une chapelle domestique séparée du bâtiment principal.

Découvrez le patrimoine de la commune de Golinhac en téléchargeant ici

Télécharger les visibles possibles sur Golinhac

Le Fel
Le Fel
_
Le Fel - Pentes en gradins

Le Fel - Roussy - Crestes

Nombre d'habitants: 157

Situé à 10km d'Entraygues, Le Fel est un village fleuri bâti sur une crête qui conserve une petite tour, vestige d'un château, et des petites maisons de vignerons joliment restaurées. Très beau panorama sur la vallée du Lot et les terrasses de vignes. Autrefois, ce village vivait uniquement de la vigne, dont le vin très réputé (en rouge) était déjà connu en l'an 902/909. La production actuelle ( Mousset et Abeil) bénéficie de l'appellation VDQS depuis 1965 et AOC depuis mai 2011.

Réserve Naturelle Régionale de Midi-Pyrénées « Les Côteaux du Fel ».
Télécharger le pdf

A parcourir : un circuit de découverte « un village, un vignoble » au départ de la mairie. 1,5km de visite à travers les vignes et ce joli village panoramique et reposant. 40 panneaux d'interprétation pour tout savoir sur ce vignoble, ses origines, le village, ses coutumes, la vie d'autrefois, la faune, la flore...  Télécharger le pdf

Télécharger les visibles possibles au Fel

Roussy et son église dite « des horizons » commencée en 1867 et terminée en 1884 au sommet d'un piton. Beau point de vue.

Crestes, village ancien et sa chapelle de 1636.

Installée depuis 2007 au Fel, la Poterie du Don à l'architecture moderne, est un site européen de référence dédié à la céramique contemporaine. Elle est à la fois atelier de production, galerie européenne et centre d'initiation et de formation.

Hébergements

Services

                                                                                                                                               Salle des fêtes
                                                                                                                                               Tennis

Saint-Hippolyte
Saint-Hippolyte

St-Hippolyte
Couesques
Rouens
Pons

Nombre d'habitants : 444

Cette commune montre un relief très accidenté (altitudes de 268m à 783m), dont l'ossature principale est constituée d'un plateau central descendant en pentes abruptes vers le Truyère et le Goul.

Télécharger les visites possibles à St Hippolyte

Saint-Hippolyte
Saint-Hippolyte

St-Hippolyte
En 1790, lors de la création du département de l'Aveyron, Saint-Hippolyte devint chef-lieu du canton et lieu de juridiction des communes et paroisses de Pons, Lacroix-Barrez, Bars, Valon et Murols. Ce district cantonal était alors composé de 3765 habitants. L'ensemble fut ensuite démembré entre Entraygues et Mur-de-Barrez en janvier 1801.
Chef-lieu de la commune actuelle, village fleuri et montagnard, situé à 12km d'Entraygues et 17km de Mur de Barrez avec de beaux points de vue sur les gorges de la Truyère et sur le château de Valon. Eglise très typéeavec son clocher à peigne. La construction de la bâtisse actuelle remonte au XV° siècle. En 1780, la principale production de ce plateau était l'élevage des ovins, réputés pour leur laine. Dans les versants abrupts, c'était la culture du châtaignier qui prédominait. Les versants ensoleillés, au-dessous de 500m, étaient réservés à l'exploitation de la vigne.

Rouens (à 14 km)
Rentrez dans ce village fleuri et montagnard, belvédère sur les gorges et sur le château de Valon. Eglise ou chapelle dédiée à Notre Dame, construite en 1797, beau retable classé du XVIII° siècle. Château de rouens dont les fondations sont du XIII° siècle et four du village restauré avec sa voute intérieure en pierres de pays

Saint-Hippolyte
Saint-Hippolyte

Couesques (à 6 km)
Situé à 6 km d'Entraygues, au confluent de la Truyère et du Goul à proximité du barrage qui porte son nom. Pont construit au début du 20ème siècle dont l'arche principale surplombe le confluent d'une hauteur de 35m. L'importance du site EDF de Couesque est de 1945. Cette cité provisoire abrita près d'un millier de personnes, lors de la construction du barrage et de l'usine, ainsi que la retenue d'Escalafron sur le Goul.

L'espace EDF Truyère, situé dans l'ancienne salle des commandes de la centrale de Couesques, offre au grand public l'occasion de découvrir de manière ludique et interactive, l'histoire de l'hydroélectricité sur les Vallées du Lot et de la Truyère.
Cet espace scénographique de plus de 600 m² se dote d'un parcours pédagogique qui explique au travers de maquettes, d'écrans tactiles, de films d'expériences, le fonctionnement des centrales et barrages qui, chaque jour, produisent la première des énergies renouvenables: l'hydroélectricité!

Pons (à 10 km)
Faites un crochet par ce village fleuri et remarquable par ses toitures de schiste à forte pentes et leurs chiens assis. L'église actuelle est du XV°siècle (beau retable et statue populaire de St Roch du XVI/XVII° siècles suite aux épidémies de peste). A voir son horloge avec cadran solaire. Ponsest le pays des primeurs (coustoubis ou castanhaires), des fruits et des plants de légumes. Barrage du Goul. Belle demeure ancienne à la Rivière

Haut de page